PORTRAIT d’Evelyne
Laitière Les 300&bio, Loire-Atlantique (44)

Défilez vers le bas pour découvrir

Présentez-nous votre ferme

Notre exploitation se situe en Loire-Atlantique, à 40 km de Nantes. Nous sommes installés depuis 21 ans mais nous sommes officiellement certifiés bio depuis un an seulement.
Nous disposons de 70 hectares de terres dont 16ha sont consacrés à la culture de céréales et de maïs bio, ce qui nous permet de nourrir nos 55 vaches Prim’Holstein toute l’année.
Nous gérons l’exploitation tous les deux avec mon mari et n’avons pas d’autres salariés. Nous travaillons souvent le week-end mais nous avons toujours réussi à partir en vacances.

Pourquoi le choix du bio ?

C’est assez drôle car plusieurs de nos voisins agriculteurs pensaient que nous avions déjà une exploitation bio avant notre conversion.
Cela a commencé en 2010 où nous avons suivi avec mon mari une formation herbe qui nous a rapprochés de plus en plus des méthodes de travail bio, tout en réduisant nos charges et nous permettant de survivre à la crise du prix du lait. J’ai également suivi diverses formations sur les méthodes de soins de nos vaches sans antibiotiques et nous souhaitions arrêter d’utiliser des produits chimiques. C’est alors naturellement que nous avons décidé de passer à une exploitation bio.

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier d’éleveur bio ?

Depuis que nous sommes passé au bio, je dirais que nous nous sommes réappropriés notre ferme ! Nous travaillons, mais nous nous sentons plus libres qu’avant.
Partir avec mon chien faire le tour de mes parcelles et de mes vaches est un réel moment de bonheur.

La raison pour laquelle vous avez rejoint la coopérative ?

En fait, nous ne l’avons jamais quitté. Nous avons toujours adhéré à l’esprit de la coopérative ainsi qu’à la richesse des rapports humains qu’on y trouve.

Qu’auriez-vous envie de faire pour aller plus loin dans le bio ?

Dans ma vie de tous les jours, j’accorde une grande importance aux produits locaux. J’aimerais beaucoup fabriquer de la glace au sein même de la ferme pour la vendre localement.

VOTRE INGrédient secret pour le bien-être de vos vaches ?

Je suis une adepte des huiles essentielles, j’ai d’ailleurs suivi deux formations sur le sujet. J’utilise également beaucoup le vinaigre de cidre : 1l de vinaigre de cidre lorsque mes vaches ont des problèmes au foie, et du vinaigre de cidre couplé à de l’huile de foie de morue avant leur tarissement. Depuis que nous avons arrêté les antibiotiques et favorisé ces méthodes naturelles, j’observe que mes vaches sont beaucoup moins malades et le vétérinaire vient beaucoup moins.

Ce que vous faites quand vous ne vous occupez pas de vos vaches ?

J’aime passer du temps avec mon mari en dehors du travail : nous faisons de la gym dynamique une fois par semaine et nous adorons la danse. Cela fait maintenant 6 ans que nous pratiquons tout type de danse ensemble et cette année nous avons repris le rock ! J’aime beaucoup la cuisine également.

Si vous deviez décrire votre personnalité en un mot ?

Je suis une personne dynamique et bienveillante. J’aime le travail bien fait.

Quelle est la valeur la plus importante pour vous ?

Il y a deux choses très importantes pour moi : prendre soin de ma famille et être en bonne santé..

Quelle est votre devise ?

«Produire mieux, mais pas forcément plus »

Quel est votre produit préféré ?

J’aime la crème dessert chocolat, mais mon produit préféré reste le brassé mûre-myrtille.

découvrez Nos
produits
Découvrir