PORTRAIT de Stéphane
Laitier Les 300&bio, Manche (50)

Défilez vers le bas pour découvrir

Présentez-nous votre ferme

J’ai la chance de vivre à 20 km du Mont St Michel ! Avec ma femme, nous avons repris la ferme de mes beaux-parents en 2000 et nous avons démarré la conversion en bio en 2009. Au total l’exploitation a une superficie de 85 hectares dont 20ha en céréales. Nous avons un troupeau de 80 Prim’Holstein.

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier d’éleveur bio ?

J’aime beaucoup l’aspect technique du bio et plus particulièrement deux points :
• Améliorer la conservation de nos sols en allongeant les rotations par exemple,
• Développer des solutions qui favorisent le bien-être animal : ne pas être dépendant d’antibiotiques, de produits chimiques et améliorer l’alimentation de mes vaches.
L’agriculture biologique c’est beaucoup d’expérimentation !

La raison pour laquelle vous avez rejoint la coopérative ?

Nous avons rejoint la coop au début de notre installation. La question ne s’est même pas posée ! La coop c’est le prolongement de notre exploitation. Nous avons la main sur le produit jusqu’à sa distribution. Dans une coop entre en compte la notion de transparence et ça me plaît énormément.

Pourquoi le choix du bio ?

Nous avons choisi de nous convertir en bio pour le bien-être de notre troupeau mais aussi pour le nôtre. Je trouve l’utilisation de produits chimiques très irritante et non respectueuse de l’environnement. Avant de nous convertir il n’y avait plus de vie dans notre sol !

Qu’auriez-vous envie de faire pour aller plus loin dans le bio ?

Aujourd’hui, nous sommes seulement à 80% d’autonomie au niveau de l’alimentation de nos vaches. L’objectif serait d’atteindre les 100%. Pour se faire nous allons supprimer progressivement la part des céréales dans nos cultures et la remplacer par des cultures de pois, féveroles, trèfles.

VOTRE INGrédient secret pour le bien-être de vos vaches ?

Nous avons appris à maîtriser le parasitisme. Pour cela nous regroupons de jeunes animaux qui viennent de naître avec des animaux immunisés. Nous pratiquons cela depuis 3 ans et depuis nous sommes fiers de dire que nous n’utilisons plus d’antiparasitaires.
Par ailleurs, pour soigner nos vaches nous utilisons l’homéopathie.

Que faites-vous quand vous ne vous occupez pas de vos vaches ?

L’exploitation nous prend beaucoup de temps à ma femme et à moi. Par ailleurs, il faut savoir que je suis également membre du conseil de métier bio de notre coop et j’ai aussi des responsabilités au niveau de la CUMA (la coopérative d’utilisation de matériel agricole). Ces deux activités remplissent bien mon année !
Avec ma femme il nous arrive de faire appel à une association de remplacement ce qui nous permet d’avoir 4 ou 5 weekend par an et nous partons 1 semaine en vacances par an.

Si vous deviez décrire votre personnalité en un mot ?

Grâce au bio j’ai appris à prendre du recul lorsque nous devons faire des choix et à ne pas me précipiter. Je dirais donc que je suis patient.

Quelle est la valeur la plus importante pour vous ?

Le bien-être. Réussir à trouver un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

Quelle est votre devise ?

« Faire toujours de son mieux »

Quel est votre produit préféré ?

La crème dessert au chocolat est un régal !

découvrez Nos
produits
Découvrir