chez nous, le bio c'est...
50
vaches en moyenne
par exploitation
300
laitiers passionnés, gourmands,
amoureux de la nature
95%
en moyenne du fourrage
de nos vaches produit sur nos terres
DES JOURNÉES BIEN REMPLIES !
Pour réussir tout ça, la clé c’est :

Défilez ver le bas pour découvrir

observer
En bio, il n’y a pas
de date fixe pour semer.
Pour le blé, c’est la météo qui nous guide. Il faut des bonnes conditions climatiques pour que les plantes poussent bien et que les insectes ravageurs n’aient pas le temps de s’y attaquer.
écouter
les cycles de la nature et des saisons
pour semer au bon moment
L’objectif : 15 cm !
Chacun a sa méthode pour mesurer l’herbe, certains ont des appareils de mesure mais celle de Bruno c’est à mi-botte. Une technique imparable !
mesurer
la taille optimale pour une herbe
riche en nutriments et savoureuse
Une attitude qui ne
trompe pas : l’ordre d’arrivée de nos vaches à la traite. Chacune a ses habitudes et vient spontanément lorsque c’est l’heure. Si l’une arrive plus tard ou plus tôt, c’est qu’il y a un problème.
regarder
nos vaches attentivement lors
de la traite pour anticiper les maladies
explorer de nouvelles idées
Dans nos champs, lors de la traite,
les idées foisonnent… et quand il s’agit
du bien-être de nos vaches aussi !
L’astuce de Bruno :
la tisane d’artichaut, romarin et menthe poivrée pour favoriser la digestion de ses veaux
Pour Emilien
un mélange d’huile essentielle de citronnelle et de lavande pour lutter contre les mouches.
La technique de Christelle c’est l’arnica. Super efficace pour soigner les petits bobos des vaches !
Une aide précieuse pour Honorine et Stéphane après un vêlage un peu compliqué
respecter la biodiversité végétale
Chaque espèce végétale a une utilité
pour nos prairies, profitons-en !
Nos prairies contiennent
de nombreuses graminées : dactyle, raygrass anglais, fétuque…
De quoi donner plein d’énergie à nos vaches !
Des graminées
= + d’énergie
L’azote est un nutriment essentiel pour les sols. Les légumineuses présentes dans nos champs (trèfle, lotier, luzerne…) captent l’azote de l'air et, grâce à une symbiose avec des microorganismes, le relâchent dans le sol via leurs racines.
Des légumineuses
= + d’azote
Dans nos prairies bio,
nous semons des plantes oubliées : chicorée, plantain…
De la nouveauté pour
nos vaches, pour leur mettre l’eau à la bouche et renforcer leur immunité !
Des plantes oubliées
= pour renforcer l’immunité
et la biodiversité animale
Prêter de l’attention à l’environnement pour
préserver les espèces animales :
chacune d’entre elles a un rôle à jouer !
+ de vers pour
pré-digérer
le sol = plus de
nutriments
+ d’abeilles
= plus de
pollinisation
+ de
coccinelles
= moins
de pucerons
au final,
pourquoi
nous faisons tout ça ?
“Pour produire le meilleur lait, et vous proposer les meilleurs produits ! Ceux qui vont vous régaler... et nous aussi”
romain,
Laitier Les 300&bio
Ille-et-Vilaine (35)
découvrir nos produits