PORTRAIT de Paul et Monique
Laitiers Les 300&bio, Indre (36)

Défilez vers le bas pour découvrir

Présentez-nous votre ferme

Paul : La ferme est gérée par ma femme et moi avec un ouvrier depuis environ 20 ans. Nous travaillons aussi, dès que se présente l’occasion, avec des apprentis. Cela nous permet de transmettre ce qu’est la bio et notre passion du métier.
Monique : Nous cherchons désormais des candidats pour trouver un repreneur en bio d’ici 2 ans. Nous souhaitions que nos enfants reprennent l’exploitation mais ce n’est pas leur volonté et la plupart de nos apprentis s’installent par la suite dans leurs exploitations familiales.

Quand êtes-vous passés au bio ?

Monique : A l’époque il n’y avait pas de lait bio dans la coopérative. En 1998, lorsque la coopérative a souhaité développer une filière du lait bio, Paul et moi avons été les premiers volontaires puisque ça correspondait à notre souhait de produire du bio.

Pourquoi le choix du bio ?

Paul : Mes parents étaient maraîchers bio donc ils ont toujours eu cette idée de produire sans produits de synthèse. J’ai donc un peu été élevé là-dedans ! J’avais déjà des connaissances sur l’agriculture biologique mais il a fallu apprendre pour bien avoir la bonne alimentation pour nos vaches par exemple.
Monique : La décision de passer en bio s’est faite à deux, je sentais que c’était l’état d’esprit de Paul et pour moi c’était vraiment l‘accomplissement dans le milieu agricole de pouvoir respecter l’animal et la nature et notamment la terre.

Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre la coopérative ?

Monique : Mes parents étaient laitiers et déjà dans la coopérative donc on a toujours été dedans. La volonté de créer une filière bio au sein de la coopérative nous a confirmé notre volonté d’y rester.
Paul : Au début nous n’étions que 3 volontaires pour la bio dans la coopérative. L’avantage de la coopérative a été le technicien qui nous a vraiment aidé. Cette solidarité nous a vraiment permis de passer le cap de la bio plus facilement.

QU’EST-CE QUI VOUS PASSIONNE DANS VOTRE MÉTIER D’ÉLEVEUR BIO ?

Paul : Travailler avec la nature, voir ce qu’elle nous offre et travailler en fonction. On s’adapte vraiment au cycle de la nature et on apprend à ajuster en fonction des changements de météo par exemple. On observe aussi avec le temps que la nature se renforce, on a moins à se soucier des maladies des plantations qui deviennent naturellement de plus en plus résistantes dans leur milieu.

Qu’auriez-vous envie de faire pour aller plus loin dans la bio ?

Paul : Cela fait 10 ans que nous avons monté un séchoir à foin. Il nous permet de produire nous même un foin de meilleure qualité et riche en vitamines. Il va être plus nourrissant pour nos vaches qu’un foin séché au soleil comme nous faisions avant. Ce séchoir nous a entre autres permis d’atteindre l’autonomie à 100% dans l’alimentation de nos vaches.

VOTRE INGrédient secret pour le bien-être de vos vaches ?

Paul : Nous avons toujours pratiqué le pâturage tournant, tous les jours elles ont de la nouvelle herbe à manger.
Monique : Nous avons en plus planté des haies il y a une dizaine d’années. En 3 hivers Paul a planté 1,5 km de haies !

si vous deviez décrire votre personnalité en un mot ?

Monique : Je vais décrire celle de Paul ! Paul est toujours novateur, quand il a une idée en tête, il la creuse et veut l’appliquer. Il est aussi courageux. Si nous sommes arrivés à notre exploitation en bio qui marche bien c’est grâce à Paul.
Paul : Pour Monique je dirais clairvoyante, elle me pose toujours les bonnes questions pour nourrir mes réflexions !

Quelle est votre devise ?

Monique : Etre cohérent avec soi même
Paul : Je dirais La liberté n’a pas de prix !

Quel est votre produit préféré ?

Le fromage blanc reste notre préféré !

lait français
découvrez Nos
produits
gamme yaourt bio
Découvrir